Comment ça marche?

Les meilleurs professionnels à portée de main

Vous vous posez des questions à propos de votre projet "Poser un chauffage par le sol":
Combien les travaux vont-ils coûter?
Combien de temps est nécessaire pour effectuer le chantier, etc.

Casisus.be est là pour vous aider. Notre service est 100% GRATUIT et SANS ENGAGEMENT

Voici de façon simplifiée comment cela va se dérouler
1° Vous décrivez votre projet
2° Sur base de notre analyse et expertise, nous vous mettons en relation avec des professionnels certifiée dans votre région
3° Vous entrez en contac avec ces pro et vous recevez des devis gratuits
4° Engagez le professionnel qui vous convient

Casius.be a déjà traité plusieurs projets similaires selon ce processus. Regardez les différents projets pour lesquels Casius.be a aidé des particulier à faire de leur chantier une réussite"

Recevez gratuitement des devis


Ajoutez plans, photos, tout ce qui pourrait être utile pour mieux décrire votre projet

J'accepte les conditions générales de Casius..

Exemples de projets correspondants à ce projet "Poser un chauffage par le sol"

Poser un chauffage par le sol

110m² de chauffage au sol à réaliser sur mousse PU rabotée. Nous souhaitons des tubes de qualité de type Radson PexPENTA et un système de plaques à Plots de type Noppjet. Poser un chauffage par le sol Nouveau bâtiment; Chauffage : pompe à chaleur

Poser une pompe à chaleur air - air

Maison 4 facades avec actuellement ancien système de chauffage par chaudière mazout + poelle à pellets 12 Kw pour séjour/cuisine. Panneaux PV en toiture. Boiler thermodynamique pour eau chaude sanitaire. Souhaitons un système permettant de rafraichir en été et chauffage pour le reste de l'année donc une pompe à chaleur.

Poser une chauffage central au mazout

Installation complète d'un chauffage central au mazout. Pour le moment il y a rien comme système de chauffage.

Chauffage par le sol électrique

Pose d'un chauffage par le sol avec câble électrique , a venir poser sur la chape existant et une nouvelle chape de 5 cm viendra par dessus, il y aura une chambre, et une douche. Entre 10 et 50 m²,

Installer une pompe à chaleur sol - eau

Bâtiment en autoconstruction. Gros oeuvre presque terminé (briques et châssis encore à poser). Le but est d'utiliser un chauffage par le sol (+ pompe à chaleur qui serait placée à l'extérieur) dont le cicuit passe dans toutes les pièces de vie sauf les chambres qui sont à l'étage. A l'étage, le circuit passerait uniquement par le hall de nuit et la salle de bains. Bâtiment d'environ 12m sur 9m, deux étages + grenier non emménageable. Disposition au rez-de chaussée : Hal d'entrée avec un bureau sur la droite, après le hall, entrée vers le cuisine avec salle à manger et salon en L (pièce ouverte). Buanderie à droite de la cuisine et voisine du garage. A l'étage : hall de nuit ouvert entouré de trois chambres et une salle de bains. Bâtiment individuel.

Poser une pompe à chaleur hybride

Chaudière à condensation existante pour eau sanitaire et chauffage, que me proposez vous car installation de panneaux photovoltaiques aujourd hui. Merci, maison isolée dans les années 1988,laine de roche au grenier. Nouvelle porte de garage et nouveaux joints portes, fenêtres en bon état. Bâtiment individuel.

Poser une pompe à chaleur air - eau

Nouvelle construction. Chauffage au sol au rez de chaussée et radiateurs aux étages.

Poser une pompe à chaleur eau - eau

Mon immeuble est 4 façade. La superficie totale chauffée est de 200 M2 (600 m3 compte tenu hauteur sous plafond de 3,15 m au RDC, et 2,75 m au 1er Etage. Auparavant chauffé (y compris eau chaude) par une chaudière à mazout 'basse température (Départ max 50° - Retour = Départ - 10°) puissance chaudière 21 KW. Consommation annuelle mazout 'flamme bleue' maximum 2.400 litres fuel pauvre en souffre / an. Déjà remplacée par PAC Air -Eau 21KWH (mauvais rendement). La PAC Air-EAu 'surdimensionnée' de 21 KW consommait quelque 14.000 kwh / an. Aujourd'hui 'HS', d'ou remise en service de la chaudière mazout pauvre en souffre et basse température. Le projet est de remplacer la PAC Air-Eau 'HS' , ET la chaudière mazout de 21 KWH (qui fonctionne 1.000 heures / an) par une PAC EAU - EAU sur nappe phréatique. Puits sur nappe phréatique déjà en service. Le débit maximum de la nappe phréatique est de 6 M3/ heure. Le rejet se fera 'en surface' (donc pas de puits de rejet à prévoir). Le plus gros souci est que l'eau de la nappe phréatique est très dure (calcaire). L'énergie électrique disponible pour alimenter la PAC EAU EAU est de 10.000 Kwh / An produite par une installation de panneaux photovoltaïques. La T° de l'eau de la nappe se situe entre 10° C et 11° C. Mon principal souci est 'L'eau dure' délivrée par la nappe phréatique. Selon les informations obtenues, il est exclus d'adoucir l'eau (2 M3 / heure de fonctionnement de la PAC et minimum 1.000 heures par an, soit 2.000 M3). Convient-il de prévoir un échangeur supplémentaire ? Soit un échangeur 'primaire' entre l'eau en provenance du puits et l'eau alimentant le circuit 'primaire' de la PAC, circuit 'primaire' de la PAC qui lui va transférer les calories vers le circuit 'secondaire chauffage'. Quel type d'échangeur prévoir pour 'échanger' le maximum de calories entre l'eau provenant de la nappe phréatique et le circuit 'primaire' de la PAC, sans risque de colmater l'échangeur ?