Comment ça marche?

Les meilleurs professionnels à portée de main

Vous êtes à la recherche d’un plombier / installateur à Sorinne la Longue ?

Vous êtes au bon endroit sur Casius.be car nous avons sélectionné des plombiers / installateurs actifs sur Sorinne la Longue. Sélectionné par Casius.be signifie que nous avons vérifiés la qualité de leur travail afin de vous garantir d’entrer en contact avec des professionnels du bâtiment expérimentés et fiables.

Voici à titre d’exemple des projets de plomberie à Sorinne la Longue pour lesquels Casius.be a mis les parties en contact. Si vous voulez avoir plus de détail cliquez simplement sur le projet.

Recevez gratuitement des devis


Ajoutez plans, photos, tout ce qui pourrait être utile pour mieux décrire votre projet

J'accepte les conditions générales de Casius..

Devis précédemment demandés aux plombiers / installateurs à Sorinne la Longue

Poser une pompe à chaleur eau - eau

Mon immeuble est 4 façade. La superficie totale chauffée est de 200 M2 (600 m3 compte tenu hauteur sous plafond de 3,15 m au RDC, et 2,75 m au 1er Etage. Auparavant chauffé (y compris eau chaude) par une chaudière à mazout 'basse température (Départ max 50° - Retour = Départ - 10°) puissance chaudière 21 KW. Consommation annuelle mazout 'flamme bleue' maximum 2.400 litres fuel pauvre en souffre / an. Déjà remplacée par PAC Air -Eau 21KWH (mauvais rendement). La PAC Air-EAu 'surdimensionnée' de 21 KW consommait quelque 14.000 kwh / an. Aujourd'hui 'HS', d'ou remise en service de la chaudière mazout pauvre en souffre et basse température. Le projet est de remplacer la PAC Air-Eau 'HS' , ET la chaudière mazout de 21 KWH (qui fonctionne 1.000 heures / an) par une PAC EAU - EAU sur nappe phréatique. Puits sur nappe phréatique déjà en service. Le débit maximum de la nappe phréatique est de 6 M3/ heure. Le rejet se fera 'en surface' (donc pas de puits de rejet à prévoir). Le plus gros souci est que l'eau de la nappe phréatique est très dure (calcaire). L'énergie électrique disponible pour alimenter la PAC EAU EAU est de 10.000 Kwh / An produite par une installation de panneaux photovoltaïques. La T° de l'eau de la nappe se situe entre 10° C et 11° C. Mon principal souci est 'L'eau dure' délivrée par la nappe phréatique. Selon les informations obtenues, il est exclus d'adoucir l'eau (2 M3 / heure de fonctionnement de la PAC et minimum 1.000 heures par an, soit 2.000 M3). Convient-il de prévoir un échangeur supplémentaire ? Soit un échangeur 'primaire' entre l'eau en provenance du puits et l'eau alimentant le circuit 'primaire' de la PAC, circuit 'primaire' de la PAC qui lui va transférer les calories vers le circuit 'secondaire chauffage'. Quel type d'échangeur prévoir pour 'échanger' le maximum de calories entre l'eau provenant de la nappe phréatique et le circuit 'primaire' de la PAC, sans risque de colmater l'échangeur ?

Installation pompe à chaleur eau-eau

L'immeuble bien que construit en 1890, 120 M2 au RDC et 80 M2 à l'étage est chauffé au moyen de 21 radiateurs très largement surdimensionnés qui permettent d'envoyer de l'eau à maximum 50° par - 15°. Le chauffage est assuré par une chaudière flamme bleue de 21 KW qui fonctionne +/- 1000 heures par an. La consommation annuelle de mazout moyenne est de 2. 400 litres (avec consommation maximum de 2. 800 litres en cas d'hiver rude et prolongé). Une pompe à chaleur Air-Eau de 21 KW avait été installée, mais la consommation en énergie électrique était bien supérieure aux prévisions (prévu 8. 500 Kwh / An à maximum 9. 000 kwh / An).