Casius logo
Demandez votre devis Espace professionnel
Elektricien

Installation électrique refusée : comment la rendre conforme ?

Installation électrique refusée : comment la rendre conforme ?

Inspection de l'électricité obligatoire

L'installation électrique doit être contrôlée. C'est obligatoire lorsque vous vendez votre maison, lorsque vous avez une nouvelle installation, lorsque vous faites des agrandissements ou lorsque l'installation électrique de votre maison a plus de 25 ans. Découvrez ici ce que vous pouvez faire si votre installation électrique a été refusée.

En Belgique, on ne peut pas se contenter de tirer quelques câbles et d'installer l'électricité dans la maison. Enfin, c'est techniquement possible, mais il faut toujours faire contrôler une installation électrique afin de pouvoir présenter un certificat de contrôle. Ces contrôles sont importants, car une installation défectueuse ou obsolète qui n'est pas conforme est souvent la cause d'une électrocution ou d'un incendie.

Lorsqu'un inspecteur passe, il suit toujours le RGIE, soit le Règlement général des installations électriques. C'est la législation qui reprend toutes les règles relatives aux installations électriques. Depuis juin 2020, après presque 40 ans − ô joie ! − une nouvelle version dudit règlement est prévue. Votre installation doit donc être conforme à ce règlement.

Mais que font-ils pendant un tel contrôle ?

Un inspecteur ne commence pas à dévisser des prises de courant au hasard. Après lui avoir offert un biscuit et un café, il est préférable de lui présenter également le schéma unifilaire, le plan de situation et votre numéro EAN. Le schéma et le plan de situation constituent le fil conducteur pendant le contrôle.

Après les formalités et le café, le temps du contrôle est venu. Sont pris en considération : le coffret à fusibles avec ou sans mise à la terre et l'interrupteur différentiel, l'isolation des câbles ainsi que toutes les prises et tout manquement visible.

Verlichting Artsy Fartsy Foto

Installation refusée et pas de certificat. Que faire ?

Les installations sont souvent refusées pour les mêmes raisons. Pas de mise à la terre ou absence de schéma unifilaire, pas de bon interrupteur différentiel, mauvaise isolation autour des câbles, ou des prises trop proches d'une baignoire ou d'une douche. Un contrôle négatif n'est pas une catastrophe immédiate. Vous pouvez continuer à utiliser votre maison ou même la vendre.

Un certificat négatif signifie simplement que vous devez faire recontrôler l'installation. Bon à savoir : vous ne devez pas nécessairement contacter la même société pour faire vérifier votre installation électrique. Vous êtes libre de faire appel à une autre société pour effectuer le nouveau contrôle.

Qu'est-ce qui refusé le plus souvent ?

1. Pas de schéma unifilaire

Un schéma unifilaire montre l'ensemble de votre installation électrique. Grâce à ce schéma, les électriciens savent immédiatement où se trouvent les prises ou les fusibles. Dès le début du contrôle, vous devez être en mesure de présenter ce schéma au contrôleur. Il n'y a donc pas de mal à vérifier si vous l'avez. Vous pouvez le dessiner vous-même, mais s'il contient des erreurs, votre maison sera également refusée. Donc, veillez à être précis.

2. Interrupteur différentiel ou mise à la terre manquants

Un interrupteur différentiel est également connu sous le nom d'interrupteur de courant de perte. En cas de courant de fuite, il se déclenche automatiquement pour protéger votre installation. Ce petit élément vous protège de l'électrocution ou de l'incendie. Il est obligatoire dans tous les coffrets à fusibles ; vérifiez donc à l'avance si vous en avez un.

Les maisons construites après 1981 doivent aussi avoir une mise à la terre. Si votre maison est plus ancienne, vous êtes libre de choisir d'en placer une ou pas. Si vous décidez de ne pas le faire − ce qui est compréhensible, c'est une opération coûteuse, car elle nécessite des travaux de terrassement − veillez à examiner les prises de courant. Il est interdit de placer des prises de courant avec une broche de mise à la terre.

3. Isolation des fils

Lorsqu'une installation électrique engendre trop de chaleur, l'isolation autour des fils commence à fondre. Mauvaise nouvelle, car cela signifie un plus grand risque d'incendie ou d'électrocution. L'isolation du coffret à fusibles peut être vérifiée de cette façon. Celle qui se trouve derrière les prises nécessite un peu plus de travail.

4. Prises de courant

Nous l'avons déjà mentionné : si vous n'avez pas de mise à la terre, vous ne pouvez pas installer de prises avec une broche de mise à la terre. En outre, elles doivent toujours se trouver à au moins un mètre de la douche ou du bain.

Comparez plusieurs devis

Demandez votre devis